« Grande et longiligne, cheveux rouges mi-longs, traits fins, peau délicate et pâle, bouche sanguine, et un regard aussi vertigineux que destructeur. Lorsqu’il entendit sa voix, il eut l’impression que le monde venait d’être réinventé de fond en comble. Et quand il vit la façon dont Doris lui caressa le bras, il comprit que ce nouveau monde était aussi pourri que le précédent. » Marquez

Sébastien Raizer, Sagittarius.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s