Nous sommes Motörhead

nous

Les BD qui réunissent des auteurs autour d’un thème sont rarement réussies. Et celles dont le thème est le rock’n’roll sont le plus souvent archi-nulles. En rassemblant la jeune garde de la BD française autour de Motörhead, les éditions Dargaud confirment qu’il y a toujours une exception à toute règle. Ils sont tous là : Appollo, Bourguignon, Brüno, Ferrand, Huo-Chao-Si, Josso, Konture, La Crainte, Menu, Micol, Navarro, Ruppert et Mulot, Texier, Tofépi, Witko…et j’en passe.

Alors Forcément. Quand on fait se côtoyer les meilleurs de cette culture encore underground, on obtient un panel jouissif de graphismes décalés, en couleur ou noir et blanc, drôles, stylisés. Et à la lecture de certaines perles, on comprend qu’ils n’ont pas dû se faire prier longtemps pour proposer chacun leur vision intime de ce groupe mythique.

Lemmy est partout, dans les souvenirs d’ado pour certains (quand l’Emile boutonneux de Lumineau découvre The Ace of Spades et s’escrime à chanter « Qui est-ce, ce pédé ? », ça sent le vécu), dans les rêves (Bouzard s’imagine que Lemmy emménage à côté de chez lui en voyant une voiture anglaise débarquer dans son allée), dans les fantasmes (pour Frissen et Tanquerelle, le bassiste-chanteur devient carrément un super héros)…

Le tout dans un recueil au format 33 tours, avec une couverture de Blanquet qui déchire.

Nous sommes Motörhead / Collectif. Dargaud, 2009

 Chronique publiée dans Noise n°15 – avril-mai 2010

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s