Tout ce qui fait boum de Kiko Amat

boum

Comment définir ce petit bijou d’humour terriblement noir et désespérément tendre ? Roman initiatique ? Peinture juste d’une génération désenchantée qui rechigne à intégrer le monde des adultes ? Une chose est sûre, le livre de Kiko Amat a parfaitement sa place dans le catalogue des éditions Asphalte, qui viennent de fêter leurs cinq ans d’existence et proposent désormais plus de cinquante titres. Tout ce qui fait boum, pépite hilarante, au ton décalé et pop, ne pouvait échapper au flair des audacieuses Estelle Durand et Claire Duvivier. Le roman raconte les jeunes années de Panic Orfila, orphelin élevé par une grand-tante anarchiquement excentrique, puis son départ pour la fac de Barcelone et sa rencontre avec un groupe d’étudiants intrigants et révoltés. Plus observateur que réellement acteur de sa propre vie, Panic s’interroge, tente des expériences, cherche un sens à sa vie et Kiko Amat, par la voix de son anti-héros prouve, s’il le fallait, que la littérature n’a pas à être ennuyeuse pour être exigeante et poser de vraies questions existentielles.

Tout ce qui fait boum / Kiko Amat. trad. de l’espagnol par Margot Nguyen Béraud. Asphalte, 2015

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s