Zone 1 de Colson Whitehead

zone1.gif

Une histoire de zombies publiée dans la très littéraire collection « Du monde entier » chez Gallimard ? Etonnant ? Pas tant que ça. C’est simplement la preuve, s’il en fallait une, que ces récits post-apocalyptiques où les morts se réveillent et s’attaquent aux vivants ne sont pas seulement destinés à des ados boutonneux en manque de sensations fortes, mais abordent des sujets beaucoup plus profonds que ce que les critiques bon teint ont longtemps prétendu.

Mark Spitz a survécu à la Dernière Nuit. Il y a peu de rescapés, peu d’humains à n’avoir pas été contaminés par la Peste qui a transformé les êtres en zombs, et peu à n’avoir pas été mordus et infestés à leur tour. Aidé d’une petite équipe, Mark Spitz sillonne la Zone 1, dans Manhattan, pour en débarrasser les bâtiments des traînards, ces zombs isolés, figés, qui traînent dans les endroits où ils se sentaient bien avant les événements. Mark Spitz était un humain moyen, selon ses propres dires, peu passionné, peu ambitieux, peu généreux. C’est peut-être pour cette raison qu’il excelle dans son nouveau rôle et qu’il a pu survivre, peu affecté finalement par le sort de ses congénères.

Dans ce roman effrayant de déshumanité, avec de fabuleuses trouvailles scénaristiques et linguistiques, Colson Whitehead parvient à renouveler le genre « roman à zombies ». Car ce qui est intéressant dans cette littérature, ce ne sont pas les combats sanglants, les descriptions gores, mais bien les interrogations qui tournent autour de l’essence même de la vie. Et s’il ne répond évidemment pas à la question : « qu’est-ce qu’un être humain ? », l’auteur, comme avant lui Max Brooks et son World War Z, ou les créateurs de l’excellente série télé The Walking Dead, arrive à stimuler notre intelligence, à toucher la part de cerveau disponible qu’il nous reste.

Zone 1 / Colson Whitehead. trad. par Serge Chauvin. Gallimard, 2014

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s